Sexion d'Assaut : les excuses étaient fausses, les associations LGBT appellent à manifester devant le concert de Cenon ce 23 octobre

Notre asso etait pressente a la Manif du samedi 23 oct a 19H a CENON contre le concert de SEXION D'ASSAUT
voici les articles de presses :
TF1 News, LCI , METRO , LEPARISIEN, RNC , VOICI , SUDOEUST , FR3, TV5 MONDE, FRANCE24 ...
23 Octobre 2010 - 21H03  
 
 
Notre Association : soutien les associations de Bordeaux pour la manifestation de samedi 23Oct2010
a Cenon  Nous serons egalement Present sur place
Nous avons signer les communiquer de presses fais par La Federation des Centre LGBT de France et aussi celle de ADHEOS
Sexion d'Assaut : les excuses étaient fausses, les associations LGBT appellent à manifester devant le concert de Cenon ce 23 octobre

 

Ce lundi 18 octobre 2010, l'ensemble des associations Lesbiennes Gays Bi Trans de Gironde et leur partenaires ci-dessous signataires ont décidé à l'unanimité d'appeler à une manifestation pacifique devant le Rocher de Palmer le 23 octobre à 19h00.

Les associations souhaitent dénoncer les propos du groupe Sexion d'Assaut qui est accueilli à Cenon ce jour-là pour y tenir un concert.

Nous regrettons le refus du directeur de la salle et du maire de déprogrammer, au moins temporairement, le spectacle. Nous refusons les conditions inacceptables de débat, imposées par les producteurs de Sexion d'Assaut et du Rocher de Palmer, qui reviennent ni plus ni moins à instrumentaliser les associations LGBT en faire-valoir d'un groupe « 100% homophobe » qui a appelé au meurtre des homosexuels (voir l'article du Point pour l'ensemble des propos haineux).

Nous rappelons que nous réclamions la déprogrammation temporaire du concert, le temps de s'assurer de la réalité des excuses du groupe et de mettre en place des actions pédagogiques efficaces. Au sujet de ces excuses, la preuve vient d'être faite qu'elles étaient fausses. Dans une nouvelle chanson, « Le relais », publiée sur Internet à partir de mi-octobre, et en réaction à la polémique, le groupe explique :

« ...Tu vas être déçu si tu voulais qu’on se barre, T’as été très con de croire que tu pourrais nous barrer la route … T’inquiètes les crocs j’les ai toujours, … Ceux qui disent qu’on a changé sont peut-être tous sourds … J’opère en sous-marin comme Cousteau, C’est peut-être pour ça que tu te demandes où est-ce-que j’étais tout ce temps. S’te plait vas-y pousse toi, Comment veux-tu me stopper j’suis en mustang ... »

La société Sony, sans doute embarrassée par cette nouvelle provocation, a fait supprimer le clip de la plupart des sites de vidéos comme YouTube. Il reste toutefois disponible sur certaines pages web.

Non dupes et parce que nous déplorons chaque jour les méfaits de l'homophobie, nous manifesterons pacifiquement ce samedi 23 octobre notre indignation et notre inquiétude.

Nous rappelons que les associations LGBT de Gironde ont développé ces dernières années tout un travail de pédagogie pour lutter contre l'homophobie, travail remis en cause par Sexion d'Assaut dont le public parfois très jeune peut être largement influencé négativement.

En tout état de cause, nous restons disponibles auprès de toutes les municipalités désireuses de travailler sur la problématique de l'homophobie


Premiers signataires : LGP Bordeaux, le Girofard (centre LGBT Gironde Aquitaine), Wake Up (l'association des étudiants et des jeunes LGBT de Bordeaux), le Refuge, Homosexualité solidarité Bordeaux, la Prem'se, ADHEOS (Association d'Aide de Défense Homosexuelle pour l'Égalité des Orientations Sexuelles, Charente), Collectif Contre l'Homophobie, Fédération LGBT, la Maison des femmes (Gironde), le Mouvement des jeunes socialistes de Gironde et de Charente Maritime, ENTRE NOUS (Landes), Contact Aquitaine, Mutatis Mutandis (Gironde) Aides Gironde, Ecce homo (Lot-et-Garonne), Le Mouvement Français pour le Planning Familial Gironde

 

Notre Association "EntreNous" sera presente a la Minefestion de Samedi Soir 

Nous demandons a toutes les personnes qui souhaiter ce joindre a nous venir nous rejoindre SAMEDI 23 OCT a 19H  devant le Rocher de Palmer

Pour une Manifestation PACIFIQUE 

 
COSSOUL Gaetan
Pour l'Asso LGBT des LANDES "Entre-Nous"
entrenous40@msn.com    Tel: 06 85 40 52 17


ENTRE NOUS

Association LGBT  DES LANDES :  



 ASSO ENTRE NOUS  mairie de Mimizan  40200 Mimizan
    tel:06-85-40-52-17         entrenous40@msn.com        www.entrenous40.com 

 

 

Communiqué de presse commun
du Collectif Contre l'Homophobie
de la Fédération LGBT
du vendredi 8 octobre 2010

 

 

 

L'accord SEXION D'ASSAUT - IDAHO et CRAN ne règle rien

En signant un accord avec le groupe Sexion d'Assaut, au cœur d'une polémique pour ses propos et chansons homophobes, le Comité IDAHO et le CRAN n'ont pas tenu compte des associations LGBT de terrain qui sont en première ligne sur ce dossier depuis une dizaine de jours. La Fédération LGBT et le Collectif Contre l'Homophobie souhaitaient associer à la concertation les autres associations nationales et régionales mobilisées.

L'accord Sexion d'Assaut-IDAHO et CRAN, signé hier, sert les intérêts de Sexion d'Assaut, qui veut coûte que coûte sauver sa tournée. Cet accord ne règle pas le problème de fond qui est l'engagement du retrait effectif du marché et du net de toutes les chansons homophobes par le groupe lui-même et par Sony Music, pour les titres que la major aurait produits et/ou distribués pour le groupe.

La Fédération LGBT et le Collectif Contre l'Homophobie ne transigeront pas sur ce point, c'est pourquoi les annonces faites hier sont bien secondaires en comparaison d'un engagement fort de Sexion d'Assaut sur son propre répertoire.

La vingtaine d'associations implantées sur le territoire national, et principalement en régions, pourront donc ne pas se sentir liées par cet accord conclu dans la précipitation.

Par ailleurs, le groupe Sexion d’Assaut a été retiré par MTV France de la compétition des MTV Europe Music Awards dont la cérémonie est prévue à Madrid, le 7 novembre prochain.
Il devait concourir dans la catégorie Meilleur artiste français mais Thierry Cammas, responsable de MTV Networks France, a expliqué : « Nous avons pris cette décision car nous ne pouvons pas récompenser un groupe dont les récents propos encouragent ouvertement l’intolérance. »
Cela prouve bien que les tergiversations, les excuses alambiquées et les effets d’annonce de Sexion d’Assaut n’ont dupé personne.
 
Ce dossier illustre les insuffisances des lois contre l'homophobie et la hiérarchisation des discriminations.
Lors du vote de la loi du 30 décembre 2004 qui a créé les infractions d'injures liées à l'orientation sexuelle et au sexe, nos associations avaient pointé le délai de prescription
* particulièrement court (3 mois) comparativement à celui en vigueur pour les injures liées à l'origine ethnique, la couleur ou la religion (1 an).

Dans l'affaire Sexion d'Assaut, les poursuites judiciaires sur le plan pénal sont impossibles car les propos, dans International Hip Hop, et les chansons homophobes du groupe sont prescrits puisqu'ils datent de plus de trois mois.

Les parlementaires de l'actuelle majorité avaient refusé d'aligner les délais de prescription en matière d'homophobie et de sexisme sur ceux concernant le racisme et l'antisémitisme.
L'affaire Sexion d'Assaut témoigne de l'urgence de mettre un terme à cette discrimination législative entre l'homophobie et le sexisme d'une part, et le racisme et l'antisémitisme d'autre part.

Hussein Bourgi,
président du CCH
www.cch.asso.f
collectifcontrelhomophobie@hotmail.com

Stéphane Corbin,
porte-parole de la Fédération LGBT
www.federation-lgbt.org
contact@federation-lgbt.org


* Durée au delà de laquelle une action en justice, civile ou pénale, n'est plus recevable.
Document de la Halde :
LES INCRIMINATIONS PREVUES PAR LA LOI SUR LA LIBERTE DE LA PRESSE DU 29 JUILLET 1881

 

 

 


 

Communiqué de presse commun
du Collectif Contre l'Homophobie
de la Fédération LGBT
du jeudi 7 octobre 2010

  

   



Les regrets tendancieux de Sexion d'Assaut
La Fédération LGBT et le Collectif Contre l'Homophobie proposent au groupe et à SONY la signature d'une charte nationale contre les discriminations


La Fédération LGBT et le Collectif Contre l'Homophobie (CCH) sont consternés par les explications fournies par Lefa, représentant du groupe de rap Sexion d'Assaut, en marge du concert du Zéntih de Paris le 5 octobre, et lors d'une conférence de presse le 6 octobre à Nantes, suite aux propos homophobes tenus dans le magazine International Hip Hop en juin dernier.

Lefa dit regretter les textes des chansons clairement homophobes dénoncées par nos associations.
« Ce sont des textes écrits il y a plus de six ans, on était jeunes et on disait beaucoup de conneries. Ce sont des musiques qui pour la plupart n'ont pas été commercialisées, écrites en 2003-2004. On a grandi, on a mûri et on regrette » a-t-il ajouté.

Pourtant les paroles du titre Cessez le feu sur l'album l'Écrasement de tête sont récentes, puisqu'elles datent de mai 2009. L'excuse de la jeunesse ne peut nous être opposée.
Pour rappel :

«
Lointaine est l'époque où les homos se maquaient en scred
Maintenant se galochent en ville avec des sappes arc-en-ciel
Mais vas-y bouge, vas-y bouge
Toutes ces pratiques ne sont pas saines
Nos corps ne seront qu'un tas de cendres, la mort ne sera qu'une passerelle.
»

Dans les regrets exprimés, nos associations ne ressentent toujours pas de prise de conscience de la gravité des propos incriminés, tant la tentative de les éluder ou de les minorer est flagrante. Cette stratégie transpire dans l'explication de l'utilisation du mot "homophobe" donnée par Lefa, dans son interview de juin. Il aurait voulu dire que le groupe était hétérosexuel (sic), issu d'une culture macho. Des propos qui associent tendancieusement l'homophobie comme révélateur de l'hétérosexualité.
Des propos qui n'ont manifestement pas convaincu les responsables de la salle de l'Onyx-La Carrière qui viennent d'annuler le concert prévu à Saint-Herblain le 15 octobre prochain.

A ce jour, 17 dates sur les 24 de la tournée du groupe ont été annulées, preuve de l'émotion légitime suscitée et du sens civique des directeurs de salles et des élus locaux. Dans leur grande majorité ces responsables insistent sur le fait que les propos tenus et les textes des chansons de SEXION d'ASSAUT sont en opposition avec les valeurs qu'ils défendent et que les tentatives de dialogue avec le groupe se sont révélées infructueuses.

Afin de favoriser la lutte contre l'homophobie avec une visée pédagogique clairement indispensable, la Fédération LGBT et le Collectif Contre l'Homophobie proposent à SEXION D'ASSAUT et à SONY la signature d'une charte nationale de lutte contre les discriminations dans les textes de chanson.

Cette réflexion de fond sur la lutte contre toutes les formes de discriminations se ferait entre associations représentatives et pour la première fois une importante maison de disques qui engagerait ses artistes, dont SEXION D'ASSAUT. Il n'y a aucune fatalité à ce que le rap soit synonyme d'homophobie. Pour preuve le rappeur Monis et ses titres engagés.

Cette charte proposée au groupe et à SONY aura pour point principal, en signe de bonne volonté des signataires, l'engagement et l'effectivité du retrait des titres homophobes, sexistes, encore potentiellement disponibles sur le marché et le net.

Hussein Bourgi,
président du CCH
www.cch.asso.f
collectifcontrelhomophobie@hotmail.com

Stéphane Corbin,
porte-parole de la Fédération LGBT
06 22 09 09 6
www.federation-lgbt.org
contact@federation-lgbt.org

-----


 

 

Communiqué de presse du samedi 2 octobre 2010

 

 

Concerts de SEXION D'ASSAUT

La FEDERATION LGBT appelle les salles à prendre leurs responsabilités

 

La FÉDÉRATION LGBT vient de lancer une campagne nationale de courriers appelant les responsables de salles, où SEXION D'ASSAUT est programmé, à prendre leurs responsabilités, à l'occasion de l'ouverture de la tournée du groupe à Pau.

 

Cette campagne ne demande pas l'annulation des concerts.

En revanche, elle rappelle aux procureurs, préfets et maires des villes concernées toute l'attachement que nous portons au respect de la loi contre les propos homophobes. Elle rappelle aussi aux responsables des salles concernées les peines encourues en cas de débordements homophobes dans leur établissement à l'occasion d'un concert.

A cet égard, la FÉDÉRATION LGBT salue la décision citoyenne d'annulation prise, vendredi 1er octobre, par le CHABADA à Angers et le FIL à Saint-Etienne. Ces deux scènes de musiques actuelles ont de leur propre chef pris cette décision car les propos homophobes* de SEXION D'ASSAUT ne correspondent pas à leurs valeurs.

La FÉDÉRATION LGBT, qui lutte contre les discriminations et l'homophobie, juge les excuses des membres du groupe purement de circonstance, relevant du marketing, tant elles banalisent l'homophobie : « Les propos qui nous sont reprochés, .../... participent d’une homophobie ambiante, souvent inconsciente d’elle-même, qui traverse tous les milieux sociaux et s’exprime quotidiennement à travers le pays dans les cours d’école, les entreprises, les enceintes sportives, sur la voie publique, et jusque dans les assemblées parlementaires. »

La FÉDÉRATION LGBT a ouvert cette campagne à la co-signature des associations LGBT et des droits humains. Elle appelle les associations qui le souhaitent à la rejoindre dans ce combat quotidien, d'autant que le dossier SEXION D'ASSAUT est loin d'être refermé.

Stéphane Corbin,
porte-parole 

 


*  En juin dernier, Lefa, un des rappeurs parisiens, s'est scandaleusement illustré par une interview dans le magazine International Hip-Hop en affirmant : « .../... On est homophobes à 100 % et on l’assume. .../... Pour nous, le fait d’être homosexuel est une déviance qui n'est pas tolérable. »

Les paroles des chansons de SEXION D'ASSAUT sont également sans équivoque.  Quelques exemples :

« T’as froid dans le dos quand un travelo te dit “vas-y viens”. Car tu sais que l’homme ne naît pas gay mais qu’il le devient »
(A 30 % dans L’écrasement de tête)
« Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent, coupe leur le pénis, laisse les morts, retrouvés sur le périphérique »

(On t’a humilié, L’école des points vitaux)
« Lointaine est l’époque où les homos se maquaient en scred.
Maintenant, se galochent en ville avec des sappes arc-en-ciel.
Mais vas-y bouge, vas-y bouge.
Toutes ces pratiques ne sont pas saines, Nos corps ne seront qu’un tas de cendres, la mort ne sera qu’une passerelle. »

(Cessez le feu, l’école des points vitaux)


 LES DATES DE LA TOURNÉE DE SEXION D'ASSAUT

OCTOBRE 2010

02/10 PAU Le Zenith

05/10 PARIS OrangeKorp au Zenith

07/10 CAEN Le Cargo annulé sur décision de la salle

08/10 TOURS L'Escale annulé

09/10 LE MANS L'Oasis annulé sur décision de la salle pour des raisons administratives et de sécurité

10/10 GUIPAVAS L'Alizé annulé sur décision de la salle mairie

12/10 RENNES La Cité  annulé sur décision de la mairie

13/10 ANGERS  Le Chabada annulé sur décision de la salle

15/10 NANTES La Carrière annulé

16/10 ST ETIENNE Le Fil annulé sur décision de la salle

17/10 ANGOULEME  La Nef annulé

20/10 STRASBOURG La Laiterie annulé

22/10 TOULOUSE Ramier

23/10 CENON Le Rocher de Palmer

24/10 MONTPELLIER Le Rockstore annulé

26/10 MARSEILLE Les Docks  annulé

27/10 CLERMONT FERRAND La Coopérative de Mai  annulé

28/10 VOULTE SUR RHONE ( VALENCE ) Salle des spectacles  annulé

29/10 LYON Le Transbordeur  annulé

30/10 ST BRIEUC Festival Cité Rap

31/10 NANCY L'Autre Canal  annulé

 

NOVEMBRE 2010

02/11 BRUXELLES L'AB

3/11 LILLE L'Aéronef  annulé

5/11 PARIS Le Zenith  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site