HISTOIRE DE LA GAYPRIDE

 

COMMENT EST NEE LA GAYPRIDE ?

Tout commence à Christopher Street

Le 27 juin 1969, les policiers new-yorkais effectuent une énième descente dans les bars gays de Greenwich Village. Une fois de plus, ils investissent le Stonewall Inn, établissement installé sur Christopher Street et fréquenté par des travestis et des gays. Fortement marqués par la disparition de l'actrice Judy Garland cinq jours plus tôt et las d'être la cible constante des policiers, les clients décident de se rebeller. Des passants se joignent aux clients de l'établissement et, très vite, la foule grossit. Les policiers sont alors obligés de se barricader dans le Stonewall Inn en attendant les renforts.
L'émeute durera trois jours et marquera le début des revendications pour une visibilité et d'une identité homosexuelles.
Un an plus tard, le 28 juin, les militants du Gay Liberation Front et et de la Gay Activist Alliance organisent une marche sur Christopher Street pour commémorer l'évènement. C'est ainsi que la première Gay Pride voit le jour.
A partir de cette date sera organisée, chaque année au mois de juin, une marche pour exprimer la fierté gay.

La France aussi se rebelle

En mars 1971, des homosexuels (femmes et hommes) investissent la radio RTL pour interrompre l'émission de Menie Grégoire consacrée à " L'homosexualité, ce douloureux problème ". Se crée dans la foulée le FHAR (Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire). Le 1er mai cette année là, les homosexuels participent pour la première fois à la manifestation des syndicats. Cette participation aura lieu tous les ans jusqu'en 1978.
Le 25 juin 1977 se tient la première marche homosexuelle à Paris à l'appel du MLF (Mouvement de libération des Femmes) et du GLH (Groupe de Libération Homosexuelle) en réaction à l'appel de la chanteuse américaine Anita Bryant : " Tuer un homosexuel pour l'amour du Christ ".
A partir de 1979, la marche devient annuelle chaque mois de juin en référence aux émeutes de Stonewall
.

Et s'organise

Jusqu'en 1983, les gay pride étaient placées sous le signe du militantisme avec de fortes revendications politiques (1981 et le " vote rose "). A partir de 1983, la mobilisation s'effondre - une moyenne de 4 000 manifestants à chaque gay pride - les associations tendent à se démobiliser pour laisser place aux patrons d'établissements (Les années David Girard : patron de nombreux saunas, discothèques et organes de presse) et à un défilé " festif " et non revendicatif.
En 1989, le Collectif Gay Pride (organisation tripartite composée d'associations, d'organes de presse et de commerces gays et lesbiens) est crée pour redonner un sens politique à la marche. Une nouvelle association voit le jour cette même année - Act Up - et l'on voit surgir du cortège des tee-shirts noirs avec le tristement célèbre triangle rose.
A partir de 1989, le monde associatif se restructure autour des associations de lutte contre le sida et la gay pride prend son envol. En 1996, elle réunira plus de 100 000 manifestants.
Dès lors la question du SIDA et la demande d'un statut légal pour les couples de même sexe seront au cœur des revendications.

En route vers un fabuleux succès

En 1997, Paris a la charge et l'honneur d'organiser l'Europride qui rassemblera plus de 250 000 personnes. La participation ne cessera de grandir pour atteindre en 2005 le chiffre record de 700 000 manifestants.

source de l'article PINK TV

Vous souhaitez connaitre plus d'info sur les Gaypride  et voir  les videos, photos etc ...

connectez vous sur : http://www.pinktv.fr/gaypride/

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site